• Petite photo pour remercier toutes les personnes qui m'ont (ou vont) me soutenir dans mon voyage.
    Merci à toutes et tous de rendre se rêve possible et bien plus fort dans mon coeur !

    Suerte !

    Merci !!!


    votre commentaire
  • Seulement 3 grosses journées de ride depuis mon dernier article... mais ce que j'ai vu est tellement incroyablement beau que je ne résiste pas à l'envie de le partager avec vous... car si j'attends l'article va etre immense et ces 2 jours de balade vont être complètement noyés...

    Le plus dommage (pour vous) c'est que les dimensions et couleurs n'ont vraiment rien à voir avec ce que vous voyez depuis votre fauteuil... Il faut venir le voir en vrai !!!!!!!!!

    Suite a mon essai sur piste, je pars le lendemain en direction d'un village très sympatique situé sur la route des vins Argentins. Le point super positif est que pour rejoindre ce village, il y a un peu plus de 100km de route au milieu des Quebradas de las conchas , en photo ca ressemble a ca :

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Sur cette route je m'arrête visiter la garganta del diablo... Après un peu d'escalade, je savoure la taille de cette gorge impressionnante.

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    100 kms de bonheur total… Comme je le dis sur dans la vidéo, après ce tour de roue, tous mes efforts pour rouler en moto ici sont récompensés très, très largement !

     Des environs de Salta à la frontière Chilienne

     Ce petit village est très touristique mais quand même très joli.

      Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

     Et vu que je suis sur la route des vins Argentins,

     Des environs de Salta à la frontière Chilienne

     Des environs de Salta à la frontière Chilienne

     J’en profite pour déguster. Et très franchement c’est très bon et bien plus fort que nos vins français…

     Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Pour ma 2ème balade extraordinaire, je décide de partir sur un village situé complètement au nord-est de l'Argentine très proche de la frontière Bolivienne.

    Et pour arriver à Humahuaca, il faut monter à 3000m d'altitude et traverser ses quebradas.

    C'est parfait pour moi, le paysage est incroyable de diversité de couleurs et ca me permet de voir comment la moto réagie à l'altitude (et moi aussi).

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Je passe la nuit chez David qui me fait visiter son village magnifique chargé d'histoire et j'en profite pour faire une petite révision à ma moto, histoire qu'elle soit au top pour monter en altitude le lendemain...

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Car c'est parti pour grimper sec !

    On voit mal, car la photo est a contre jour, mais ma vigoureuse est montée à plus de 4150m aujourd'hui !!!

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Comme c'est peut être mon dernier jour en Argentine (si j'arrive à passer du Chili en Bolivie), je voulais absolument rouler sur la mythique Routa 40 !!! ...un rêve de plus

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Je croise de plus en plus de lamas, les prochaines photos seront meilleures, promis !

    Des environs de Salta à la frontière Chilienne

    Demain si tout va bien je serai au Chili dans la région d'Atacama et de son fameux désert...

    Je vous ai fait une petite vidéo de ces 3 journées de roulage de fou . Je n'en étais pas sûr, mais j'allais monter encore plus haut... Dans mon prochaine article vous verrez mon arrivée au Chili par la Cordillère des Andes !

     


    5 commentaires
  • Un petit article sur une seule journée... mais quelle journée !!!

    Après un passage de frontière (Paso de Jama) relativement facile car j'ai sympathisé avec le douanier qui n'a même pas vérifié mes bagages, je m'engage sur une route d'environ 130km ou je ne croiserai que 5 camions...

    Et vu le décor l'altitude et surtout les conditions, ca fait vraiment pas beaucoup !!!

    Je vous laisse juger...

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    La route traverse la reserve naturelle "los flamencos"... et je ne tarde pas à comprendre pourquoi

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Encore une fois, la photo ne rend aucune couleur, le lac était d'un turquoise incroyable !!!

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Bon ! A présent parlons moto

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    C'était une expérience incroyable !!!

    Se retrouver seul à plus de 4700m d'altitude au milieu d'une route bordé de glace, un vent puissant et gelé et la moto et moi qui cherchions l'oxygène pendant pas loin de 100kms... Psychologiquement, je suis venu rouler ici pour me dépasser et repousser mes limites... c'est chose faite dès le 1er col !!!

    A presque 5000m la moto avait perdu énormément de puissance, je ne sais pas si j'étais en 2 ou en 3ème (en y repenssant j'étais en 2 c'est certain), poignée dans le coin et je voyais le compte tour qui descendait petit à petit...

    Vu le vent, faire une photo était déja très très difficile, je m'imaginais pas bricoler la bécane là...

    Mais quels paysages !!! Absolument gigantesques !!!

    Il y a pas de mot pour exprimer ce que j'ai ressenti dans ma tête à ce moment là... le mieux est de le voir en image...

    Ma vigoureuse elle monte ou pas ?

    Désolé pour l'orientation de la Go pro... il y avait tellement de vent que j'étais obligé de me coucher sur la moto donc résultat on voit pas hyper bien le paysage tout le temps... pareil pour la vue sur l'altitude du GPS... tellement de lumière !!! mais au final, l'altitude max a été de 4836m !!!

    Aujourd'hui après ce col, ma fidèle compagne de voyage est rebaptisée : la vigoureuse transalpet !!! car à plus de 4000m, ca pète énorme à la décélération

     


    2 commentaires
  • Après être arrivé à San pédro de Atacama dans le nord du Chili, je vais discuter avec des tours pour prendre de l'info... en effet l'idée de départ était de passer en Bolivie par le Sud-Lipez pour remonter vers le Salar d'Uyuni avec la moto si les conditions étaient favorables...

    Après avoir bien discuté, je comprends que c'est sec (un bon point) mais que si je veux profiter des paysages il va falloir prendre des pistes (parfois très difficile) montant à 5000m d'altitude...

    L'après midi même je m'étais fait une rando bien technique aux alentours des 4500m (que vous verrez dans mon prochain article) et cela m'a découragé à partir seul sur une aussi longue distance, avec une moto qui lutte énormément au dessus de 4800m et une orientation difficile sur un territoire aussi vaste.

    J'ai donc choisi l'option facile : treck de 3 jours avec un guide et son 4x4 Toy qui va bien ...

    Et c'est clair que seul en moto, j'aurais vraiment pris beaucoup de risques et n'aurais pas profité à fond des paysages magnifiques... Voici la vidéo de ces 3 jours de paysages incroyables !!!

     

    Après les formalités de douane aux frontières Chilienne et Bolivienne, je me retrouve avec 5 autres aventuriers et un guide kivabien .

    3 minutes après être rentré dans la réserve naturelle Andine "Eduardo Avaroa" , le 4x4 s'arrête devant la laguna verde !!! Et on en prend plein les yeux !!!

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Ca commence trop bien et ça met l'eau à la bouche !!! Alors on enchaine sur la montagne aux 7 couleurs.

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Puis, petit stop dans les eaux thermales du parc...  avec 30° dans l'eau... on a vraiment pas envie de sortir ! surtout quand le paysage est superbe !!!

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    A 5000m d'altitude, l'activité volcanique est forte avec beaucoup de souffre.

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Et on finit ce 1er jour dans un petit refuge au bord de l'une des plus belle chose que j'ai vu de ma vie... La laguna colorada !!!

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

     

     

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    La couleur rouge de ce lac est due aux micros-organismes rejetés par les flamands roses, mais sur les bords il y a aussi de grands troupeaux de lamas, pas farouches et bien curieux ...

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Après une nuit bien bien froide et difficile (malgré le maté de coca) dans ce refuge en altitude, on reprend la route au milieu de ces montagnes grandioses.

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    On se rapproche du salar d'Uyuni et juste avant d'y arriver nous dormons dans un confortable hotel de sel

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Et le lendemain debout à l'aube pour voir le levé du soleil sur le salar !!

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Au milieu du plus grand désert de sel du monde (2000km²) se trouve une petite ile recouverte de cactus centenaires : L'île de corail d'Incahuasi !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    En regardant attentivement cette photo, vous y verrez un habitant très discret de l'île : le Vizcacha ou lièvre des pampas...

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Ces 3 jours de 4x4 se finissent par la visite du cimetière des trains... 

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !

    Mais comme j'ai laissé ma moto à San Pedro de Atacama, j'ai le droit à 24h de plus pour revenir sur mes pas et retrouver ma vigoureuse transalpet pour partir à la découverte du Chili !!!!

    Albierto & moi même, on vous dit à tout bientôt ! Ciao !!!!

    Sud-Lipez & Salar d'Uyuni...3 jours époustouflants !


    11 commentaires
  • Le lendemain de mon passage de la frontière, je pars en direction des montagnes pour voir les geysers del Tatio !!! Sur ma carte, j’ai le choix entre 2 pistes qui apparaissent de la même difficulté, je prends le chemin le plus court et me retrouve face a un panneau : Camino en mal estado…

    C’est rien de le dire !!!

    Je me suis retrouvé seul sur une piste complètement isolée entre 4000 et 4500m d’altitude à batailler avec des montées remplies de pierres énormes et tranchantes et de gros passages dans le sable !!! Environ 60km et une heure et demie plus tard, le chemin se termine et regagne la piste que je n’ai pas voulu prendre au départ et qui est beaucoup, beaucoup plus propre car empruntée quotidiennement par les bus de touristes !!! Seul hic ! Le temps est méga couvert et il se met à neiger…  Je ne connais pas les montagnes et vu ce que je viens de passer, je me dis que c’est pas le bon jour pour s’entêter… retour a l’auberge, quand même fier de moi car j’ai passé avec ma moto de plus de 250kg du pierrier énorme et des bonnes dunes de sables à une altitude très fatigante physiquement…

    Rentrer de bonne heure me permet de mettre en place mon excursion en Bolivie (voir article précédent)…et au retour de ce trip...   baaaah je retente et j'y retoutrne !!! Ces geysers ont l’air vraiment sympa et les montagnes sont magnifiques !!! Sauf que cette fois, je prends la piste kivabien…

    Une fois arrivé à destination, il y a vraiment plein de geysers qui propulsent une eau bouillante…

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Il y a même des piscines toutes chaudes (environ 40° ) qui n’attendent que moi !! Puisque je suis absolument seul à visiter (les hordes de touristes se faisant la visite à l’aube avec le lever du soleil, mais sans piscine).

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    En fin d’après midi, je prends le temps de regarder la carte… je suis face à 2 possibilités : soit je trace directement vers le nord en direction de la Bolivie en avance d’environ 2 bonnes semaines sur mon planning (ce qui me permettait de prendre le temps de visiter tranquille), soit je pars vers le sud (en mode rapide) pour visiter une région qui me faisait rêver à la vue des photos… la région des lacs, Puerto Montt, Islas Chiloé, Bariloche et surtout la fameuse route mythique de la Carratera Austral…

    En quelques minutes, tous mes plans ont changés ! Je ne prends pas le temps, j’aurais surement très peu d’autres occasions de rouler en moto ici et c’est clairement le moment d’en profiter !!! Tant pis pour mon planning et mon rendez vous avec le collège au nord du Pérou... le sud du Chili et de l’Argentine me démangent trop… ça fait un gros gros détour d’environ 5000kms mais je ne résiste pas… Et puis, si il y a un endroit en Amérique du sud pour trouver des pneus c’est Santiago (Capitale du Chili) !!! Donc en route pour pas mal d’heures sur la Panamericana !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Je pars le lendemain, et arrive à Antofagasta, ville minière située au bord de la mer… Je découvre pour la toute première fois l’Océan Pacifique.

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    L’idée était de camper sur la plage ou pas loin, mais je ne le sens pas… Demi tour en direction de la ville pour voir ce que je peux trouver… au détour d’une rue, deux Chiliens me regardent passer avec un gros sourire  je m’arrête et me la joue à la « J’irai dormir chez vous »… Le contact passe bien, on rigole, discute de mon voyage et ils finissent par me dire de pas m’inquiéter qu’il y aura  bien un plan pour que je passe la nuit tranquille…

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Après une super méga bonne soirée avec Niko, Ricardo, Mike, Xin sa femme et sa belle soeur,  je fini par dormir dans la voiture de Niko… (c’est un bon échauffement pour la Nouvelle Zélande !!!). Parmi toutes ces personnes Riccardo (en chemise blanche) rêve de partir avec sa 125 custom pour le sud, malheureusement il n'est pas encore prêt car a une voiture à vendre pour avoir le budget... A l'heure ou j'écris ces lignes; il est en route !!! C'est énorme la vie !!! Je me suis arrêté pile la ou il y avait un gars que ça démangeait de partir seul avec sa bécane

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Le lendemain je continu ma longue traversée du désert d’Atacama qui n’en fini pas !!! Toute cette partie du nord du Chili est le très célèbre désert d'Atacama... et c'est vraiment désert !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Je fais l’arrêt dans une petite ville située sur la cote, et je fini par demander au propriétaire d’un camping avec mobil home si je peux dormir chez lui… C’est fermé et en travaux mais pas grave j’ai mon hamac  !!! Très sympa, il me laisse squatter gratis et c’est tellement la classe que j’ai même internet pour écrire des mails en espagnol à des garages sur Santiago pour négocier des pneus et le fait que je veux être le seul a faire la mécanique sur ma moto…

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    C’est reparti pour quelques centaines de kilomètres mais au fur et à mesure de ma descente le paysage commence à changer…c’est de plus en plus vert…

    Je bifurque vers la cote pour rejoindre José dans la ville de la Sereina. Il me fait la surprise de me dire qu'il travail dans l’hôtel familial et que comme c'est la saison morte, j'ai une vraie (et magnifique) chambre d’hôtel rien que pour moi mise gratuitement à ma disposition   La classe après 2 jours à l'arrache complet !!!

    Cette photo est prise dans notre quartier général, un petit bar face à l'océan avec Paulina.

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Cette ville est hyper paisible et agréable, et José m'amène découvrir le marché aux poissons sur le port, Comme vous pourrez le voir dans la vidéo juste après, on s'est bien fait plaisir !!! Mais j'avoue que j'ai eu un peu peur lorsque j'ai mangé le bol de morceaux de poissons et fruits de mer suite a une très très mauvaise expérience en Thaïlande ! En plus à peine fini José me dit : "la dernière fois que j'ai fait goutté ce a une amie, elle a été malade pendant 2 jours..." Hummmm, pour moi c'est passé et c'était vraiment très bon .

    Le petit bonus sympa que je découvre en sortant du marché, sont des dizaines de pélicans et de lions de mer ! C'est trop bon !!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

     

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    On se finit ces 2 jours et demi ensemble par une bonne balade sur la plage qui est déserte (ce qui sera complètement l'inverse dans 2 mois ).

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    J’arrive à Santiago le lendemain en fin d’après midi et me rend direct vers mon objectif n°1, le garage de Marco Sauto…

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Pas de problème pour utiliser un peu de place, son air comprimé et surtout ses bons plans pour les pièces… On fait le tour des magasins autour de son atelier et il est tellement fort que j’attaque le taf sur ma vigoureuse transalpet avec de la Motul 5100, 2 pneus Pirelli MT 60 et même le filtre à huile d’origine Honda !!!! Bon, la ou ca fait le plus mal, c’est le tarif… un peu moins de 300 euros pour tout ca (avec le billet que j’ai donné a Macro pour squatter quelques mètres carrés).

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Pour les personnes qui sont intéressées par ce que j’ai fait sur la moto… je rédige un article tout bientôt dans la partie : ma vigoureuse Transalpet et ses ami(e)s du monde…

    Je visite un peu la ville de Santiago qui m’apparait de plus en plus sympa, et le soir je dors chez Felipe… Lui, sa chérie et son frère sont hyper méga gentils, je prends le temps de vivre et de faire pas grand-chose à part les accompagner à droite et à gauche… (ca fait aussi du bien après un mois et demi de voyage de vivre une vie normale et posée)…Au final j’y reste 5 jours de bonheur à énormément discuter avec eux sur le Chili et sa société…  

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

     La bonne nouvelle, c’est qu’au milieu de tout ca !!!! j’arrive a trouver la vis en plastique pour mon casque  et oui car lors de mon 2ème jours de roulage au brésil (il y a quand même un mois) j’avais bêtement perdu cette satanée vis et je roulais donc visière fermée en permanence par du scotch   )…

    Comme j'ai des pneus neufs, je me fais une journée de roulage dans les montagnes de la Cordillère qui touchent Santiago... Le paysage est extraordinaire !!! et les pneus réagissent bien sur la piste (même mouillée...et vu le dénivelé je suis aussi content qu'ils adhèrent bien sur les cailloux glissant par l'eau de la cascade !!! )

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Pour résumer cette partie nord du Chili, j'ai réalisé un petit montage vidéo pour que vous viviez un peu plus les moments forts .

     Après discussion avec mon Felipe, je me dis que visiter Valparaiso peut se faire plus tard...en effet tous les Chiliens rencontrés m'ont dit que c'est une ville très sympa, mais je suis en voyage en moto !!! Il faut que j'en profite !!!

    Ce que j'ai visité de l' Amérique du sud me plait énormément, je suis sur d'y revenir et ce sera possible d'y aller facilement si j’atterris à Santiago. Il vaut mieux que je parte directement au sud sans attendre pour profiter pleinement du bonheur de conduire ma moto dans ces paysages incroyables...

    Et mon 1er stop se fait à las 7 tazas, 300kms au sud de Santiago, je pars tard de chez Felipe et j'arrive donc tard... Après 5 jours dans la capitale, je me retrouve dans une région très verte et naturelle, parfaite pour un peu de camping !!! mais le soleil se couche et je galère a trouver un endroit qui me plait...

    Et c'est la qu'apparait... Osvaldo dans son jardin avec un méga grand sourire... il me dit : "tener una moto como el es mi sueno !!" Il m'invite a passer la nuit chez lui avec son fils Felipe (décidément!).

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    On parle de plein de choses mais surtout de moto car cette maison est en vente et lorsqu'elle est vendue, direction le concessionnaire pour acheter une 800GS ou... a bien y réfléchir une Transalp ... pour un grand voyage en Amerique du sud...

    Le lendemain, je prends la piste, bien sympa pour le parc national Radial 7 tazas...

    Ce qui fait sa spécificité, c'est que ce sont 7 cascades qui se déversent les unes dans les autres... en image, ca donne ca :

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Deuxième nuit chez mon nouvel ami, à refaire le monde, discuter de la capacité d'une personne à réaliser ses rêves et l'écouter jouer de la guitare et chanter du Francis Cabrel en Espagnol... (J'ai pensé à filmer ce moment magique, comme plein d'autres que j'ai eu l'occasion de vivre avec toutes les personnes rencontrées, durant ma descente vers le sud du Chili, mais des moments comme ceux la se vivent simplement sur le moment...)

    La suite, c'est 700 bornes d'une traite pour arriver à mon objectif : La région des lacs !!!

    Dans ma vidéo, je parle de la région des 7 lacs, certaines personnes qui connaissent me diront que ce n'est pas au Chili mais en Argentine (ce qui est vrai) et pourtant certains panneaux parlent de la région des 7 lacs, et d'autres juste de la région des lacs... D'où mon erreur sur la vidéo qui suit...

    Ceci dit durant ces quelques jours à camper et me balader de lac en lac, je reste sans voix tellement c'est beau... Je ne m'imaginais pas (une fois de plus) voir ça un jour dans ma vie !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Au milieu de tous ces lacs plus beaux les uns que les autres, je fais un détour par Valdivia, pour boire quelques bières chez mon ami David...

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    En effet, Valdiva est la ville qui regroupe la plus part des entreprises qui produisent de la bières au Chili...

    Cette bière la, fait 17° !! et cette petite production artisanale passe toute seule

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Bon ok, à Valdivia, y a pas que de la bière...David m'a fait gouter une boisson pas mal dans son bar préféré

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Après ces 2 jours de détente, je continue ma descente vers le sud... et plus je descend, plus il pleut et il fait froid... Ce qui rend mes nuits en hamac... moins réparatrices...

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Ma vigoureuse Transalpet et moi même, embarquons sur un bateau...

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Pour retrouver mon amigo Hugo, sur l'île Chiloé... très sympa et très verte car il pleut environ 300 jours par an...

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Dans le parc national Chiloé, à l'occasion d'une balade sous le soleil ! nous aurons l'occasion de voir des nuages de perroquets verts et un rapace de grande envergure voler à 2m juste au dessus de nos têtes...

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Sur la Panaméricana, du nord au sud !!!

    Et pour finir ce long article en beauté, une petite vidéo avec les cascades, les lacs et l'ile Chiloé... Enjoy !!!

     

     


    13 commentaires