• Durant mon voyage ma vigoureuse Transalpèt est arrivée en Amérique du sud avec au compteur 17 713 kms.

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

     

     Comme je le précise dans la partie "préparation de la moto et du pilote" vous trouverez l'ensemble des modifs faites sur ma vigoureuse Transalpèt avant le départ sur les excellents forums : Transalpage et Africatwin...

    Voici ce qui a été fait durant le voyage sur cette fantastique moto qui m'accompagne au quotidien :

    4 500 kms après être parti du port de Montevidéo, juste avant de monter le plus haut col de mon voyage (le paso de Jama - 4836m), je fais un petit entretien complet de la moto avec lubrification de tous les points sensibles, contrôle général de la moto mais surtout un nettoyage du filtre à air BMC, où j'enlève la chausette sand-stop histoire que ca resipre au maximum, vu le manque d'oxygène en altitude.

    Ma Transalpèt et ses amis du monde

    7000kms plus tard, à 24 800 kms, je profite de mon passage à Santiago de Chile pour effectué la 1ère grosse révision.

    Ma Transalpèt et ses amis du monde

    Contrôle général, vérifications serrage, lubrification des points sensibles, vidange moteur (motul 5100) + filtre à huile, nettoyage filtre à air BMC (j'en profite pour remettre la chausette sand-stop), changement des pneumatiques pour des Pirelli MT60, réglage (durcissement) de l'amorto arrière (comme certaines personnes au regard aiguisé l'avaient vu aussi et me l'ont écrit ).

    Pour info, voici les coûts de cette révision au garage de Marco Soto (Santiago d Chile) : Pneus Pirelli MT 60 : 200 US$ + 16 US$ de montage, filtre à huile (origine Honda !!! ca rigole pas) : 20 US$ (aie !!), huile motul 5100 (3L) : 32 US$, utilisation de l'atelier de Marco pour faire ma révision : 30 US$ (il m'a dit que comme j'avais tout fait tout seul, j'étais libre de donner ce que je voulais).Au total, un peu moins de 300 US$...

    J'en profite pour vous conseiller cette très bonne adresse Marco est un bon mécano et très sympa, il travaille, vite et bien. De plus il m'a fait profiter de ses réductions en tant que professionnel (mais j'ai payé directement les magasins dans lesquels nous avons trouvé les pièces).

    Ma Transalpèt et ses amis du monde

    Concernant le choix des pneumatiques, voici mon avis : Je suis parti avec des Heidenau K60 Scoot M+S. Ces pneus se sont bien comportés mais leur usure est rapide (7000kms mais je pense que j'aurais pu faire encore un peu moins de 1000km de plus en les épargnant au max). Ce sont de très bons pneus en TT, bonne accroche sur l'asphalte aussi bien sur le mouillé que sur le sec, bonne remontée d'informations et sensations seines sur l'angle même sous la contrainte (freinage, moto très chargée) . Mais je pense que se sont surtout des pneus à privilégier dans des conditions froides voir très froides, ce qui lors de mes sessions de roulage dans les deserts (chauds) a, à mon avis, accentué leur usure. Une seule chose de désagréable est qu'avec l'usure du pneu avant se produit une impression de jeu dans la direction, uniquement dû au pneumatique (pourtant bien équilibré). C'est sa faiblesse mais le prix est très attractif...

    Ma 2ème monte se fait avec les Pirelli MT60 et me donne plus satisfaction ! Ils réagissent bien sur le sec et le mouillé et semble mieux tenir la distance. Bonne sensations et remontée d'informations. Peut être un peu en dessous en utilisation TT mais ne pas avoir de vibrations à basse vitesse dans le guidon quel que soit l'état de la route est beaucoup plus agréable ! Bref je les conseille, si j'avais eu le choix, j'aurais aimé essayer les Pirelli scorpion qui me semblent très bien convenir pour une moto de cylindrée moyenne...

    Ma 3ème monte se fait avec des Pirelli Scorpion MT90. CEs pneus ont un excellent grip sur route sèche, mouillée et gravillonneuse (voir très très très gravillonneuse). Bon feeling, il n' y a que dans une utilisation TT où ils avouent leurs limites plus rapidement que le MT60... encore que l'avant à une glisse traine saine et raccroche bien, pour moi c'était plus l'arrière qui glissait beaucoup sur les pistes très difficiles et pierreuses de Bolivie... en même temps c'était vraiment extrème comme utilisation pour ces pneus a profil routier... aujourd'hui où je vais beaucoup moins faire de piste, je pense que c'est la monte idéale pour ma transalpèt, changer à 8000km, ils pouvaient faire encore 2000 de plus mais l'intérieur partait en lambaux et m'a fait crevé... est ce du à l'utilisation TT et à une température élevée ? En tout cas de très loin les meilleurs pneus que j'ai eu pour leur polyvalence... je trouve qu'ils valent les Michelin Anakee sur asphalte tout en permettant de sortir sur des sentiers même très techniques. Je rachète sans hésiter !

    Et enfin ma 4ème monte se fait avec des Metzeler Tourance EXP. le pneu se comporte globalement bien, même si le feeling est bien moins bon après les scorpions... Je ne sais pas si c'est dû à un mauvais équilibrage ou si c'est le comportement du pneu mais j'ai des vibrations dans le guidon aux alentours de 60km/h. comportement sain bonne tenu sur l'angle, pas testé en vraies conditions de TT.

    A 10 000 kms (soit 27 800kms) contôle général, lubrification, tension de chaîne. Je suis extrèment content d'avoir équipé ma Transalpèt d'un système de lubrification Scottoiler. En effet en libérant une goutte d'huile sur le kit chaine toutes les 1 à 2 minutes, mon kit chaine supporte très bien la distance et m'évite beaucoup de session mécanique le soir avec la tensions de chaîne !!! Juste parfait !!! Comme je n'ai pas acheté le reservoir additionnel pour faire des économies, je dois faire le niveau dans le reservoir tous les 1000kms avec ma seringue et l'huile pour chaine de tronconneuse que j'ai amené avec moi, mais cela se fait très bien et est très facile !

    A 12 000kms (soit 29 500 kms) contrôle général, lubrification, nettoyage des filtres à air. La chausette sand-stop fonctionne a merveille ! Mon filtre BMC reste propre alors que la chausette est pleine de sable/poussière.

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

    A 13 000 kms (soit 30 500 kms) vidange moteur (sans filtre), lubrification et contrôle général.

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

    A 14 500 kms (soit 32 000 kms) J'ai la chance de trouver dans la ville de Santa Cruz en Bolivie, tout ce qu'il me faut ! Je fais une vidange (huile Motul 5100) avec le filtre que j'avais amené, contrôle général, vérification serrages, lubrification des points sensibles et changement des pneus pour des Pirelli Scorpion MT 90. Au final pour les 2 pneus + l'huile j'en aurait pour 200 $US.

    J'en profite pour vous conseiller ce super magasin : Becar respuestos (surement le meilleur de tout Santa Cruz car il m'a été conseillé par les amis chez qui j'ai dormi) où le stock est vraiment impressionnant, l'accueil chaleureux (car ici les touristes sont rares donc un mec qui voyage seul pendant 5 mois en Amer. sud c'était une première pour eux) et le montage des pneus a été gratuit (mais j'ai donné un billet au mécano).

    A 14 800 kms (soit 32 300 kms) sur les très difficiles pistes Boliviennes de la Routa del Ché, mon amortisseur EMC a rendu l'âme. J'ai fini les 200 derniers kilomètres pour rejoindre Sucré assis sur un ressort qui rendait la moto très difficile a conduire... Une fois à Sucré, j'ai fais la connaissance (grâce à des amis du moto club de Santa cruz et a Luciano du moto club de Sucré) de Niki et de son garage : MOTOCAR. Si vous y aller dites lui que vous venez de ma part, c'est le mécano le plus sympa que j'ai rencontré de ma vie !!! Il m'a laissé utilisé les qlqs outils qui me manquait pour démonter mon amorto, a gardé ma moto le temps de la réparation, m'a indiqué le meilleur atelier pour la réfection des amortisseurs et m'a invité a manger chez lui avec des discussions très intéressantes sur la Bolivie... vraiment une personne exceptionnelle !!!

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

    Et la avec le soudeur, réparateur d'amortos et un peu magicien de système D aussi.

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

    A 17 500 kms (soit 35 000 kms) Nettoyage du filtre à air + remise en place de la chaussette sand-stop car j'arrive sur la cote Pacifique Péruvienne et il y a beaucoup de sable... Après 2 mois en altitude ca fait plaisir de récupérer une moto avec tout ses chevaux !!!! Et comme d'hab controle général de la moto, lubrifications, remplissage scotoiler...

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

    A 20 000 kms (soit 38 800 kms) Contrôle général, vérifications serrage, lubrification des points sensibles, vidange moteur (castrol semi synthèse 10W40), nettoyage filtre à air BMC (j'en profite pour enlever la chausette sand-stop), légère tension chaîne (2 fois en 20 000kms !), remplissage comme tous les 1000kms de mon scottoiler.

    Amorto arrière HS, 5000kms après le reconditionnement Bolivien. J'ai entre 1200 et 1500 km à faire monté sur ressort pour atteindre Medellin et récupérer l'amortisseur neuf sponsorisé par EMC... Ca va être bien dur et plein de rebndissements !!

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

    A 21 500 kms (soit 40 500 kms) A Medellin, je trouve le très bon et sympatique garage Africa moto qui me laisse utiliser un coin d'atelier pour effectuer : contrôle général, lubrification, changement des pneus pour des Metzeler Tourance EXP (200€ avec le montage/équlibrage), tension câble embrayage, remplacement de l'amortisseur arrière par un EMC tout neuf et cette fois conditionné pour mon utilisation (ouf ! c'est mon dos qui va être content), vidange moteur + filtre à huile avec de la Motul 15W50 (35€ les 3L) (c'est un bon choix pour ce pays chaud car l'huile supporte beaucoup mieux la montée en température dû aux embouteillages) et nettoyage complet de ma vigoureuse Transalpèt qui a été lavée 2 fois en 4 mois et demi !! J'ai une moto toute neuve... Youhouuuuuuuuuuuuuuuuuu

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!

    A 24 538 kms (soit 42 251 kms) Fin du voyage de 5 mois... effectué sans problème (à part 2 crevaisons) et mon amorto arrière qui n'aurait pas lâché si je l'avais envoyer à EMC pour le configurer à mon utilisation avant de partir.

    Que du bonheur !!!! J'adore vraiment cette moto, c'est une machine géniale pour voyager sur tous types de routes et pistes !

    Ma Transalpèt aux petit oignons !!!


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique